Vuelta a Castilla y Leon

  • dimanche 22 avril 2018

Après la Belgique, direction l'Espagne pour les coureurs du Team Delko Marseille Provence KTM, pour la Vuelta a Castilla y Leon. 
L'épreuve était composée de trois étapes en ligne; rentrer dans le top 10 du classement général était donc un des buts des Marseillais.
Ils auront donc commencé la première journée en faisant partie de l'échappée majeure. 
Delio Fernandez et Gatis Smukulis sont les deux "élus" du jour. Mais le peloton ne l'entend pas de cette oreille, procédant à un regroupement général. Résultat des courses pour cette 1ère étape, une arrivée au sprint où Angel Madrazo prendra la 21ème place.
Le lendemain, rebelote du côté des Phocéens, se jetant dans la première escapade. Et là encore ils mettent toutes les chances de leur côté, en positionnant aux avant-postes les Espagnols Angel Madrazo et Delio Fernandez.
Mais ils feront finalement preuve de malchance en cette journée, perdant deux de leurs éléments...
Tout d'abord Delio Fernandez, sur chute au sein même de l'échappée, l'obligeant à abandonner la course, puis l'Italien Mauro Finetto.
Pour Finetto, il s'agit d'une inflammation douloureuse de la crête iliaque, survenue sur la Flèche Wallonne, et pour Fernandez il n'aura en fin de compte rien de cassé, "seulement" des points de suture à l'épaule et à l'arcade sourcilière.
Quant à l'échappée du jour, elle se fait revoir à 7 km du but. Malgré tout, Madrazo réalise une belle opération grâce aux bonifications et se positionne alors 5ème au classement général.
Et pour conclure une épreuve en demi-teinte, Nikolay Mihaylov sera le dernier à prendre part à une échappée, pour la 3ème et ultime étape.
Mais point de succès de ce côté-là non plus.
Finalement, Madrazo rétrogradera quelque peu et pointera de manière définitive à la 11ème place du classement général. Objectif presque atteint, et ce en dépit de la malchance des Marseillais!

Partager l'article