Paris-Roubaix

  • dimanche 8 avril 2018

Si le soleil a été de la partie pour cette édition 2018 de Paris-Roubaix, il n'en aura pas été pour autant facile d'être de la traditionnelle échappée matinale.
Ils auront pourtant été nombreux à tenter leur chance, à l'instar de Brenton Jones, pour sa première participation. 
Mais il faudra en réalité attendre une bonne heure de course pour qu'un groupe se détache du peloton et de sa folle allure.
On y retrouve 6 coureurs, rejoints un peu plus tard par un trio contenant le Letton du Team Delko Marseille Provence KTM, Gatis Smukulis.
Un effort violent dans une telle épreuve!
Leur avance atteindra les 8'30" mais le peloton accélèrera de nouveau dès les premiers secteurs pavés.
A l'arrière, c'est une course traditionnelle qui a lieu entre chute et ennuis mécaniques. 
Smukulis passera bien en tête la fameuse Trouée d'Arenberg, mais l'échappée se fera malheureusement rattraper alors que les grands leaders se mêlent à la bagarre.
Et si Peter Sagan, le grand favori, l'emporte, il se joue à l'arrière de la course un autre combat.
Evaldas Siskevicius se bat pour rallier la ligne d'arrivée dans les délais.
Il n'aura malheureusement pas cette chance.
Smukulis (75ème), Trarieux et Filosi seront eux dans les temps.

Partager l'article